Team HD

Les Snipers De RomuStrike
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mitch vaillant petit scout

Aller en bas 
AuteurMessage
Gnaprout
Le Taulier
Le Taulier
avatar

Nombre de messages : 409
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Mitch vaillant petit scout   Dim 28 Oct - 22:09

Voici un début épisodique d'un scout space marine que j'ai écrit voilà quelques années et n'ai pas poursuivis.
Les joueurs de warhammer 40 000 seront surement plus intéresses que les autres mais pour faire simple, warhammer 40k est un univers de guerres se passant au 41eme millenaire. A la base c'est un jeu de figurines à coller puis a peindre (modélisme miniature) et des regles ont été ajoutées pour jouer des combats épiques et futuristes. Je rajoute quelques annotations dans le texte pour vous que vous puissiez bien vous representer les choses et les notes d'humour.
Ne vous fiez pas a la mauvaise syntaxe, il faudrait retravailler le tout et surtout la fin, l'humour lasse.

Petite dédicasse à la team, j'ai changé des noms. Désolé pour les autres, plus de place Razz

Introduction pour une grande épopée

L’escouade avançait prudemment à travers les ruines de la ville de Kermoustik (un endroit en bretagne où on s'est fait pomper le sang), à sa tête Mitch qui venait de trébucher pour la neuvième fois...
Le sergent Mitch est reconnu comme étant une catastrophe ambulante mais doué d’une chance insolente (tient, ça rime). C’est ainsi que lorsqu’il était encore qu’un jeune Scout Space Marine, voulant montrer son sens tactique à l’aide d’un fusil sniper, il tenta d’éliminer le seigneur chaotique qui avait envahi la planète de Mallabare, qui en passant, est une curiosité de la nature pour sa couleur rosée et ses champs de bulles mortels, tout en visant le méchant, il fit feu mais cet imbécile né n’avait pas pris en compte la force et la direction du vent associé à la visibilité quasi pourrav de ce temps de chien et tu fais que tirer en courant n'arrange jamais les choses, il rata donc sa cible de très beaucoup plus mieux. L’effet escompté à été tout autre puisque la déviation du projectile permit à ce dernier de se loger dans la grenade d’un hérétique loin de 20m de la cible. Le Space Marine de Chaos a tout simplement été vaporisé et nombre de ses compagnons ont eu le même sort pour peu qu’ils furent trop proches du malheureux. Ceci est l’une des nombreuses catastrophes chanceuses et très rambotesque américanisé genre super héro du jeune Scout et c’est par cet acte excellentissime que Mitch fut élevé au rang de sergent.
Mitch se releva péniblement et s’épousseta, les rires étaient contenus chez ses hommes, leurs épaules tressautant de bon coeur. On lui avait demandé de patrouiller dans cette zone car une présence biologique avait été détectée dans les environs signalant de fait, une intrusion probable dans le périmètre de sécurité. Mitch marchait nonchalamment, le regard perdu au sol (peut etre comptait il ses pieds?), et traversa la moitié d’une route passablement écorchée par divers projectiles et autre trace de frein (lol). Il s’arrêta soudainement pour se retourner voir ses hommes restés sur le bas coté :
- Bon vous foutez quoi bordel !
Les scouts, en même temps, pointèrent leur index dans plusieurs directions. Mitch leva la tête certain qu'il n'y avait rien de si graves et fut laissa aussi rapidement tomber sa machoire. Des spores mines... Cinq d'entre elles se mouvaient à la surface du sol, décrivant un mouvement hasardeux. Ces petites betes étaient sensitives aux mouvements et aux bruits c'est ainsi que la réaction de Mitch ne se fit pas attendre, tout en se prenant la tête dans les mains de manière à... à... à se prendre la tete quoi, il hurla un son bref mais strident tel une pucelle en détresse amenant les spores mines encore plus près de lui. Ses hommes ne bougèrent pas... De peur d’attirer les mines vers eux bien sur. Au moins eux connaissaient le protocole... On dit que lorsque notre mort est proche, notre vie défile devant nos yeux, cela est vrai, c’est ce qui s’est passé pour Mitch... ce fut extrêmement court pour lui. Les spores en suspension dans l'air continuaient de se mouvoir, passant à ca (représentez vous le "ca" vous même, pas que ca a faire) il serra ses paupières pensant se réveiller de ce cauchemar cauchemardesque (j'adore). Il se releva sec, une lueur dans les yeux (ou ailleurs) genre ampoule au dessus de la tete (il venait d’avoir une idée pour les nazes), sa seule chance de survie était de plonger entre les deux spores mines les plus éloignées l’une de l’autre, pour enchainer ensuite sur une roulade avec rotation de 90°, effectuer un double saut périlleux, trois vrilles en se déportant sur la gauche pour finir avec un pas chassé et un double carpé avec rattrapage sur les dents.
- Quand on veux, on peut ! se dit-il.
Il s’élança donc dans cette chorégraphie tribale avec un sérieux qui l'étonna lui même, mais ses pieds de suivirent pas celui ci, et il s’affala sur le sol de tout son long. Il avait au moins réussi le rattrapage sur les dents : en effet sa bouche ruisselait de sang. Le choc fut trop important pour ce "courageux" Scout : il s’évanouit. Peut de temps après il se réveilla, ses hommes toujours près de la route, s’étaient accordés une pause, l’un buvait goulûment, trois jouaient aux cartes, un autre nettoyait son arme et le dernier visionnait un hologramme porno du premier samedi du mois. Tous lui expliquèrent qu’après s’être évanouit les spores mines se sont éloignés car il n'y avait plus rien d'intéressant supposèrent ils (tu m'étonnes). C'est lors de cet évènement qu'il prit en compte l'utilisation de scratch plutôt que de lacets.
C’est sur cette fin pas drôle que le sergent Mitch et ses hommes firent leur rapport: les Tyranides attaqueront bientôt cela ne faisait aucun doute mais les Cheesy Fists (un des nombreux chapitres Space Marine) seront là pour les détruire.

Suite de l’intro ou comment se désintoxiquer du fromage
(PS : l’auteur, moi, n’est pas un accroc aux produits laitier, juste pour éviter toute confusion)

Après cette mésaventure qui constituait le quotidien de Mitch, les Cheesy Fists se mirent en branle-bas de combat. La base fourmillait de la peuplade s'armant et chargeant. Cette dernière était de forme rectangulaire, toute jaune et était recouverte de trous de divers tailles ; à l’entrée on pouvait voir une inscription « Made in Lerd hammer » (si je t’attrape et bah tu meurs). Autour il ne restait plus que les ruines des bâtiments de la ville détruite sous les bombes qui étaient censées... libérer la ville... hum. Au loin on pouvait remarquer une usine de fromagerie en piteuse état, c’est en partie à cause d’elle que les Cheesy Fists décidèrent de secourir cette planète, un lieu de culte pour ces Spaces Marines, un monument indispensable au crédo de leurs dogmes (ouvrez votre dicco). Pendant que je palabrait sur cette planète pourrie, la base en gruyère s’était vidée, les Spaces Marines se plaçaient à divers postes de tirs et il faudrait être hérétique pour dire que les Cheesy Fists étaient invisibles dans les ruines de la villes, en effet, leur armure abordent le jaune et le blanc crémeux, leur insigne est un poing fermé, troué à la manière d’un gruyère, soit un camouflage aussi utile qu'une feuille dans les fesses.
Mitch et ses hommes furent postés en première ligne, normal pour des scouts me direz vous. Comme Mitch avait des points restant dans sa liste d’armée (là faut jouer a w40k pour piger), il put prendre quatre fusil sniper pour Miko, Fab, Vinc' et Alix (me fallait un nom de gonzesse Razz ) et un bolter lourd pour Edgard (me fallait un bourru) :
- Et l'autre se démerde avec son bolter. Voilà sa fait une superbe liste à 3000pts, se dit-il.
Ils se placèrent en haut d’un immeuble, du moins ce qu’il en restait, et profiter du couvert relatif de ses ruines. Les scouts avançaient avec précaution sur le plancher antique :
- Mais vous inquiétez pas les gars, sa vient de l’Imperium (nation Humaine, les gentils en gros), c’est du solide, lança Mitch tout en sautant à pied joint sur le plancher.
On dit que le nuage de poussière mis plusieurs minutes à ce dissiper pour enfin faire apparaître un trou, par lequel Mitch avait trouvé un moyen plus rapide de descendre à l’étage inférieur. Après dix minutes, la tête de Mitch réapparue au niveau de ses scouts, sa belle armure jaunâtre était couverte de suie et autre excréments de rongeurs. Il s’empressa de sortir son mouchoir pour l’essuyer méthodiquement, comme à chaque fois.
Miko, celui qui regardait l’hologramme, passa la tête par la fenêtre, des spores mines flottaient ici et là, alors pour passer le temps il n’avait pas trouver mieux que de les exploser avec son sniper :
- Oh ! Passe moi se flingue, faut pas bouffer les munitions inutilement, lui ordonna Mitch,
Tu prend une grenade à fragmentation, sa coûte que 1 point par figurines (la aussi faut jouer ^^) et sa sert jamais (et c'est vrai) donc vas y, utilise les. Attend, je vais te montrer.
D’un geste magistral, c’est à dire un peu n’importe comment, Mitch ayant saisi une des ses grenades la lança sur un spore mine. Les scientifiques Impériaux n’ont toujours pas expliqués ce qui à suivi, la grenade à bien atterrie sur le spore mine qui à immédiatement explosé (le spore mine pas la grenade) et projeté la grenade dans les airs, celle-ci explosa au beau milieu du ciel, en plein dans une nuée de [url=http://fr.games-workshop.com/storefront/newimage.asp?Size=A&Img=214081gargouilles[/url] Tyranides. Une demi douzaine de cadavre tomba du ciel. Mitch, la bouche grand ouverte, les yeux écarquillés, il n’en revenait pas. C’est alors que le ciel s’assombrit, c’était la première vague, des gargouilles Tyranides noircissaient le soleil. Partout dans les ruines, on entendait le cliquetis les crans de sûreté s’enlever.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gnaprout
Le Taulier
Le Taulier
avatar

Nombre de messages : 409
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Mitch vaillant petit scout   Dim 28 Oct - 22:10

Episode 2,5 Chef, la bombe insecticide elle marche pas !

Jojo (j'ai hésité avec foufoune mais il mérite pas Friends), le sixième scout (bah oui si vous suiviez vous auriez surement compté qu’ils sont sept), referma à l’aide de son index la bouche de Mitch. Edgard sorti le trépied du bolter lourd, les autres pointèrent leurs fusils dans le ciel moucheté d’organismes pluricellulaires (ca fait classe hein?). Le talkie-walkie action man (problèmes de subventions) de Mitch hurla l’ordre de faire vomir la mort sur l'ennemi :
- FEU ! (oui c’était prévisible je vous l'accorde)
Les bolts fusèrent, le bruit était infernal, on aurait dit une vielle Renault. N’importe qui au juger pouvait savoir que dix pour cent des tirs touchaient. Il est vrai que le Officier au commandement avait beaucoup de mal à effectuer des 3+ avec ses dés (faut encore connaitre le jeu), peut être avait-il un abonnement aux 1. Edgar s’excitait sur son bolter lourd, le planché vibrait et les douilles tombait sur le sol......comme les gargouilles qu’il touchait, c'est à dire 3. Miko, Fab, Vinc' et Alix s’affairaient à trouer les nuages, de temps à autre ils tuaient une gargouille histoire de... Mitch dépité, se réfugia dans un coin de l’étage pour pleurer. Jojo était quand à lui, un excellent tireur et avait pour devise « un tir, un mort » et il la respectait. En voyant cela, Mitch se mit un bonne rouste dans la tronche pour ce redonner confiance, mais cette fois-ci il avait été un peu fort et avait failli se décalquer la tête contre le pan de mur :
-Bon, les gars faut qu’on soit bon là, sinon « la plonge » sa va encore être pour nous ce soir.
A ces paroles héroïques, les scouts redoublèrent d’effort au sens littérale du terme, c’est à dire, deux fois plus de cartouches pour rien, et Edmond avait beaucoup de difficulté à faire « une balle, deux morts ». Le nombre de gargouilles semblait infinie, toujours plus arrivaient. Leurs armes faisaient des ravages chez les loyalistes, leurs munitions étaient bien trop puissante pour qu'une résistance soit possible car lorsqu’un marine était touché par une des ces armes, il se tordait de douleur avant une fin disgracieuse, courrir aux toilettes à cause d’une chiasse innommable. Il fallut attendre plusieurs années pour que les scientifiques comprennent qu’il s’agissait d’un laxatif hyper puissant. Edgar venait de terminer ses munitions et le signala à Mitch par :
-Beaurrrrrr !!!! S’était pas ma guerre !!!
On se demande si Edgar n’a pas un aïeul Catachan (des bœufs de premiere) dans sa famille.
Le bourru fut suivit par les autres scouts qui signalèrent le manque de cartouches. Tous avaient bouffés leurs munitions en cherchant à prouver que les nuages: c'est pas du coton. Sauf Jojo qui était la fierté de Mitch :
- Jojo, je t’adore, toi seul arrive à toucher ces viles bêtes surpuissantes, lui lança Mitch.
- Mais non sergent, vous en êtes capable, lui répondit le scout.
Des murmures ce faisaient entendre parmi les autres scouts. « lèche cul, enfoiré,… ».
- Je te dis que non, lui relança Mitch pistolet bolter à la mian.
C’est alors que le sergent avança près de la fenêtre pour glisser sur les douilles et s’affala à proximité, son poignet alla s’écraser contre le rebord de l'ouverture et son pistolet bolter tira allant tué une gargouille :
- Alors sergent, vous voyez que vous tirez superbement.
Mitch, benêt, se releva encore pour s’enlever la crasse :
- Oui. Bon, hum hum. Reprenez vos postes, on en a pas finit.
Mais Mitch sentait que la fin était proche, très proche. Il regarda sa montre, enfin son cadran solaire, il indiquait 18h58. Dans deux minutes, la fin serait là. Dans deux minutes ce sera l’heure du repas, une bonne fondue ou une raclette au choix, et alors la bataille sera terminée et reprendra après le petit déj'.

Episode 3 Chef, elle marche maintenant, j’avais pas enlever le bouchon

Mitch sentait que le début était proche, très proche. Il regarda sa montre, enfin son cadran solaire, il indiquait 7h58. Dans deux minutes, le début serait là. Dans deux minutes ce sera l’heure de recommencer la baston (quoi !?). La soirée précédente, le sergent avait choisi une raclette, il avait un plus gros penchant pour la charcuterie que pour la viande. Il en va de soit qu’il s’est brûlé les doigts en cherchant désespérément son poêlon (qui faisait je cite : « BLOUP ! BLOUP ! ») une bonne douzaine de fois, il s’est ébouillanté en épluchant ses patates et failli s’étouffer deux fois avec du jambon sec. Après avoir déblatéré sur une bouffe qui vous fais penser qu’une bonne raclette ce week-end sa serait une bonne idée, Mitch et ses scouts allèrent reprendre leur poste, c’est à dire que tout le monde reprend la place qu’il avait à 19h pétantes. Voilà pourquoi en pressant le pas ils croisèrent 3 Lictors, en embuscade près à bondir sur le QG, qui les saluèrent. Les cadavres étaient replacés dans leur mare de sang et leur teint livide fut revêtis de maquillage. Tout était en place pour recommencer. C’était au joueur SM (à comprendre Space Marine Rolling Eyes ) de recommencer la partie, phase de mouvement… pas grand choses, phase de tir… Mitch et ses hommes n’avaient donc plus aucune cartouches :
-Ok guys! Now we have to... bon on se casse d’ici ! abrega Mitch.
C’est ainsi que le pâté de loyaliste dégringola les escaliers miteux. Le sergent fermant la marche, dévalait sans ce soucier de sa sécurité jusqu'à ce qu’une des première marches céda sous son poids et qu'il finisse de parcourir l’escalier en position fœtal pour aller gouter la composition du bitume impériale. Le sergent subissant ce genre d’évènements à longueur de journée, il pris appuis et se releva. Après avoir repris son souffle (oui tomber autant de fois que lui sa crève), il se dirigea donc vers la base pour faire le plein... de cartouches (oui pas du rhino... Rolling Eyes ). A l'instant où ils allèrent passer un carrefour, les scouts se mirent à couvert. Deux essaims de [url=http://fr.games-workshop.com/storefront/newimage.asp?Size=A&Img=214078]Gaunts(/url] étaient en trains de passer le dit carrefour en respectant la signalisation (euh... no coment) :
- Bon, fermez vos gueule, on les laisses passer, ordonna Mitch tout en montrant le fût de son Luger euh… son pistolet bolter à chacun des membres. Après qu’ils soient tous passés, Mitch rangea son arme, un cri inhumain se fit entendre sur toute la table de jeu (humour jeu encore), Mitch venait de se tirer un bolt dans le pied :
Le CSA a dut intervenir pour ses paroles emplies de juron !
- Pu*** ! ***** ** ***** ! A la vach* ! Comment je douille ! Flût*!
- Chef, enfin Sergent, je vais cautériser la plaie, lança Edgar.
Il prit une de ses cigarettes qu’il alluma et appuya fortement sur la plaie de Mitch. Les scouts mirent plus d’un douzaine de minutes pour recouvrer l’ouïe, leurs tympans ayant vrillés sous la note haut percher du cri du sergent.
- DONNE MOI SA !!! BON DIEU DE MERDE !!!, beugla Mitch
Le sergent saisi donc la cigarette, se brûla les doigts (inévitable, lui même le savait), et la lança loin au dessus des ruines. La seconde qui suivit projeta les scouts à terre sous l'effet d'une puissante onde de choc. Des membres organiques tombèrent en pluie provenant d'on ne sait où. Se remettant du choc, les scouts approchèrent de la zone sinistrée. Il y avait là des pompes à essences, la cigarette avait du faire s’enflammer les restes de la station service et fragmenta toute vie alentour. Plus tard, l’Aquila de bronze des JO sera décerné au sergent Mitch pour acte inconsidéré de bravoure pouvant entrainer la mort de tous. Lorsque midi sonna tout le monde rentra manger une bonne Tarti-flette, denrée rare issu du vieux pays de L'Alsa.
Passant par la pointeuse, comme tous, Mitch se rappela de son entrée dans les rangs Space Marine des Cheesy Fists pour des raisons encore inexpliquées.

Episode 4 Scout un jour, scout toujours

A travers le hublot du thunderhawk, Mitch aperçut la planète d’entraînement apaisant la douleur.
Quelques jours plus tôt, il fut choisi avec beaucoup d’autres lors d’un recrutement sur sa planète natale : Cheezy Primaris. Les tests d’aptitudes physique furent pénibles pour lui, en effet, ses épreuves furent difficilement réussies. C’est ainsi que lors du saut de haies il marcha sur un de ses lacets pour atterrir sur une... des haies, son nez en avait pâti. Après les tests, il n’en revenait pas d’être choisi, et ses proches... encore plus que lui.
Mitch ressentait moins la douleur de son groin alors qu’il le collait encore sur le hublot refroidi par l’intense froideur du Warp. La planète était vaste et dans la mer de verdure et d'eau, une tache se forma depuis l’espace : les baraquements.
Le vaisseau se posa sur une piste prévue à cet effet, les amortisseurs dégageant des échappés de gaz. Tous se levèrent vite pour découvrir ce qui leur fera office de chez soi pendant les semaines à venir. Le jeune cadet se leva lui aussi, assez vite pour percuter les étagères de rangement du thunderhawk, il chancela ainsi jusqu’à la sortie, les yeux remplis de points lumineux. Mitch posa son pied sur la passerelle de la navette qui servait de porte quelques minutes avant. Sans comprendre pourquoi, la rangers qu’il venait de poser arriva à hauteur de son bassin, c’est de cette manière assez barbare que le cadet dévala le reste du chemin pour finir sa course dans les paluches d’un camarade qui lui même s’affala sur un autre et ainsi de suite. Au temps dire que lorsque tous se relevèrent, Mitch avait pour ainsi dire la tête dans le fondement.. sa réputation venait de commencer.
L’appel commença :
-Jesbin Michael ?
-Ja mein Kommandant !
-Goudrich Berny ?
-Sir, yes sir !
-Brikenof Stanislas ?
-Господин, да господин ! (traduction véridique)
[...]
-Pitch Mitch ?!?, finit le sergent instructeur.
Le jeune cadet se mit au garde à vous. L’instructeur en face de lui le dépassait..., bouarfff d’une bonne tête et demie, et Mitch sentait ses cheveux partir en arrière à chaque expiration du sergent. Sans pouvoir cligner de l’œil, l’instructeur lui beugla (d'une voix qui fume 10 paquets par jour) :
-Alors tête de bite! C’est toi le p’ti bleu qui ma fait rompre le rang ?
Mitch complètement perdu bafouilla :
-Gnééé, heuuu, eneuaaaa, voui…
-Et bah ce soir t’es de corvée, face de poulpe! Allez cassez vous bande de bleu bite !
C’est sur cette magnifique phrase pleine de perspicacité que le sergent instructeur quitta le régiment pour sauter dans sa superbe jeep disponible en couleur vert olive ou jaune de damas, avec pneus tout terrain, bas de caisse renforcé contre les mines, phares multi directionnels, siège en cuir, tableau de bord en chrome….hum hum…
Les voix s’élevèrent dans le régiment, tous parlaient de cette première impression.

Sur ce...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melekh

avatar

Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Mitch vaillant petit scout   Lun 29 Oct - 19:23

Yeah tout lu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mitch vaillant petit scout   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mitch vaillant petit scout
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Petit Bouchon à Boisbriand
» [Aide] Aide sur le Français. (petit cours)
» 115 euro le petit lapin ???!!!!
» Petit nouveau
» Mon Petit Cthulhu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Team HD :: Divers :: Jeux vidéos/Cinéma/Ect...-
Sauter vers: